Pourquoi participer à cette campagne ?

Pour éviter un désastre sur trois niveaux :
Environnemental : les conséquences du réchauffement climatique sont irréparables comme la disparition d’espèces.
Social : 50 millions de réfugiés climatiques sont à prévoir pour l’Afrique rien qu’en 2016.
Economique : le coût des dégâts est inestimable, il coutera moins cher d’agir que de laisser faire.
Pour en savoir plus sur les travaux du labo de l’ESS, suivez-ce lien.

Changer de modèle énergétique est indispensable

Nous n’avons pas le choix, les ressources fossiles s’épuisent, polluent et sont à l’origine de désastres. Mais mettre le citoyen au centre de cette transition est plus efficace. En produisant eux-mêmes leur propre énergie, les citoyens peuvent créer des circuits courts, des emplois et sont mieux sensibilisés. Baisser notre consommation est aussi essentiel. Ne laissons plus les Etats ou les grandes entreprises décider à notre place de la façon de produire, utiliser et consommer l’énergie. A l’approche de la COP21, prenons place dans le débat et encourageons la transition énergétique citoyenne !

Participez à la campagne, influencez les décideurs et contribuez au changement !


Voici les autres campagnes proposées :